Photo de l'établissement

DAVID SHELDRICK ELEPHANT ORPHANAGE

Nairobi, KENYA
Activité
Cette adresse n'a pas encore été testée par un voy'acteur, mais a été dénichée par voyagir. Si tu l'as visitée, tu peux compléter cette fiche via le bouton "J'ai essayé !" en bas à droite !

Le DAVID SHELDRICK ELEPHANT ORPHANAGE, dans le parc de Nairobi, créé par Daphné Sheldrick en mémoire de son mari, le célèbre naturaliste, sauve les éléphanteaux orphelins.

C’est une histoire de famille puisque la fille Angela Sheldrick a pris la suite avec son mari et que ses 2 fils s’y mettent, accompagnée d’experts kenyans. En 2004 l’association est devenue une Fondation incorporée au RU et son champ d’action s’est étendu sur l’ensemble du Kenya

Des Eco-lodges construits dans le respect du tourisme responsable permettent de demeurer dans un des camps: Ithumba Cam, Ithumba Hill Camp à Tsavo East National Park et Umani Springs dans la forêt de Kibwezi. Les fonds sont dédiés entièrement à la conservation des camps.

Lors de ma visite, il y avait 2 groupes de 15 éléphanteaux d’âge divers, la scène du biberon à la trompe est géniale ! Et, pour les plus grands, c’est du fourrage. Les soigneurs les aiment comme leurs animaux domestiques, ils ont chacun un petit nom et croyez-le ou pas les grands font très attention aux petits reconstituant de manière instinctive ce qui se passe dans un vrai troupeau y compris hiérarchie et protection.

Démarche Responsable

Le DAVID SHELDRICK ELEPHANT ORPHANAGE, regroupe les éléphanteaux rendus orphelins par le braconnage. Cette structure leur administre des soins permanents pendant les 2 ans que dure leur enfance afin de leur constituer une famille de substitution jusqu'à ce qu'ils puissent devenir indépendants.
Une fois rétablis et adolescents (après 2 ans minimum), ils sont transférés dans le parc de Tsavo où une nouvelle équipe de soigneurs les accompagnent pour qu'ils puissent être réintégrés dans les troupeaux sauvages progressivement : 150 jeunes éléphants ont ainsi été réintégrés.

Malheureusement, on est un peu frustrés que les groupes de touristes soient si nombreux car en 1heure on peut voir les éléphanteaux, observer leur déjeuner et leurs comportements mais il est un peu complique de parler avec les soigneurs, même si une présentation assez complète au micro, compense.

L'organisation met aussi en place des actions de protection des enfants (école, sport) etc.

Cette adresse a été partagée le 11/12/2017 par voyagir .

DONNE TON AVIS


Pour donner ton avis tu dois être connecté.