Balade à Toulouse sans frustration

Avant la rentrée, nous sommes passés en coup de vent à Toulouse. Juste quelques heures entre 2 trains, le temps de déjeuner avec D. et M., occasion parfaite de tester la nouvelle fonctionnalité de Voyagir, qui permet de mettre de côté les adresses devant lesquelles on passe et qu’on voudrait tester la prochaine fois.

J’aime beaucoup cette ville (surtout à la belle saison). On y découvre une belle architecture, de super adresses à découvrir et plein de gens à vélo. Une ambiance qui me plait beaucoup.

Repérer des adresses dans les rues de Toulouse sans frustration

Mais j’aime tellement cette ville, qu’y passer seulement quelques heures est un peu frustrant. Surtout qu’il y a vraiment beaucoup d’adresses qui ont l’air plutôt engagés.

Mais excepté le super resto de street-food vietnamienne BatBat, que nous avons testé à midi, pas le temps de tester grand chose. Je suis bien rentrée « en coup de vent » dans quelques boutiques, mais c’est tout. Cela ne m’a pas empêcher de repérer plein d’adresses que j’aimerai tester la prochaine fois que je viens à Toulouse.

Avant, j’aurai été frustrée de ne pas pouvoir les référencer sur voyagir.org, parce que par manque de temps, je n’ai pas pu entrer dans les boutiques. Avant j’aurai tout noté sur un carnet, ou sur une appli, pour pouvoir y retourner la prochaine fois qu’on passera à Toulouse, avec le risque d’oublier (c’est déjà arrivé!). Et avant personne n’aurait pu bénéficier de ces possibles pépites responsables dénichées le nez en l’air. 

Mais ça, c’était avant ! Parce que maintenant, nous avons développé une nouvelle fonctionnalité pour éviter tout ça ! 

Que Fait la nouvelle Fonctionnalité?

Vous l’avez compris, grâce à la nouvelle fonctionnalité de Voyagir, plus de frustration, j’ai pu ajouter toutes ces adresses devant lesquelles je suis passée (en précisant que j’étais juste passé devant).

La prochaine fois que je serai à Toulouse, je n’aurai qu’à aller sur mon profil pour retrouver toutes ces adresses que j’en envie de tester, et là je pourrai compléter ces adresses plus dans le détails. Et de votre côté, si vous les connaissez déjà ou si vous voulez les tester aussi, vous pouvez vous réapproprier la page (avant moi) pour en parler mieux que moi qui suis juste passé devant.

Pour comprendre parfaitement la nouvelle fonctionnalité, c’est par ici, je vous explique tout.

MES ADRESSES À DÉCOUVRIR À TOULOUSE

Bon du coup, je vous dis quand même ce que j’ai découvert à Toulouse ?

Proche de la gare

En allant depuis la Gare jusqu’à l’appartement de D. et M. nous sommes passés devant la Glanerie. C’était fermé, mais la vitrine me donnait vraiment envie. Encore plus quand M. m’a dit qu’elle avait rencontré la fondatrice et que toute la boutique fonctionne grâce à de l’insertion.

Quartier Saint Aubin

Le resto où D. et M. voulaient nous emmener était fermé. Occasion idéale pour déambuler devant les très nombreuses adresses engagées du quartier de Saint Aubin.

  • La vie de Grenier, n’a même pas encore d’enseigne, on est passés devant. Et j’ai pas pu résister, envie d’y acheter mille choses, parmi lesquelles une robe, un bracelet, une lampe et une ancienne boite à gâteaux.
  • Nous sommes aussi passé devant Le loup bleu qui propose des livres d’occasions, mais il était fermé.
  • Puis, juste à côté de la place Saint Aubin, nous découvrons le Bio foodies, une enseigne peut-être un chouia chère pour le midi (formule à 16€ entrée-plat) mais qui propose du 100% végétal, 100% bio et 100% sans gluten.
  • On dînera là, la prochaine fois, après avoir bu un verre chez le caviste bio et local, Autres Vignes.

slow Food in Toulouse

Dans la petite rue d’à côté, d’autres enseignes me font de l’œil :

  • le Veggie corner, 100% vegan qui propose des formules à partir de 8€
  • la Pizzeria pizz’ & styl’ serait passée inaperçue si D. et M. n’en avait pas fait l’éloge des pizzas, car elle propose plusieurs ingrédients bio et une Pizza Végan, tout 100% fait maison.

et toutes les boutiques qui sont fermées pour l’été :

  • La Momerie qui ouvre tout juste ses portes : un concept store responsable dédié comme son nom l’indique à bébé et un peu plus grands.
  • Marilyn’s Secret, boutique de vêtements vintage
  • La Bicyclette Verte propose des vélos d’occasion et répare votre bécane

Le Capitole

Un peu plus loin, on change de quartier et les boutiques responsables se font un peu plus rares, néanmoins, je vois de loin :

Slow Fashion in Toulouse

Puis nous entrons dans deux librairies-cafés, car M. distribue des flyers pour un festival qui aura lieu à Millau en septembre. L’occasion de zieuter l’intérieur (j’adore les librairies) et par la même occasion, le Menu. Bonne Suprise ! les deux cafés-librairies proposent des sirops bio et des jus de fruits bio

Proche du Quai de la Dorade

C’est là, où nous trouvons finalement un restaurant qui nous plait à tous, le BatBat. Pourtant ce n’était pas gagné, D. et M. sont souvent passés devant sans lui prêter attention car il y en a 3 à Toulouse, et vu le visuel, ils ont pensé que c’était une chaîne, ce que comme nous ils évitent. Moi, l’ardoise affichant fièrement « Street Food Vietnamien » attise ma curiosité, et je fini par convaincre l’audience en pointant du doigt la viande 100% française affichée (80% d’Aveyron), plusieurs boissons Bio et plusieurs options végé. D’une part c’était très bon et d’autre part, nous avons découvert que le restaurant propose des « formules à emporter » dans des contenants en verre consignés. Le top du Top !

En repartant nous passons dans ce que D. appelle la rue des friperies (rue Cujas). Effectivement beaucoup de friperies, un peu trop mode et chères à mon goût, mais aussi un petit concept store slow fashion, cher mais très joli : le Creative Pink. Dans cette dernière boutique je récupère un plan des boutiques-ateliers-créateurs de Toulouse, l’aubaine !

En rentrant nous sommes passés devant Ferme Attitude, un magasin de producteurs locaux.

Voilà, toutes ces adresses (17) dénichées juste en marchant, en 3-4h. J’espère que vous en testerez certaines et sinon, je le ferai la prochaine fois ;) si M. ou D. ne le font pas d’ici là bien sûr…

On attend vos retours avec impatience sur ces adresses…

VOYAGIR ?

logo-voyagir


VOYAGIR c'est une plateforme collaborative où tu peux partager des adresses engagées pour un monde meilleur et découvrir les adresses partagées par les autres.

Et c'est aussi ce blog pour t'aider, t'expliquer et t'inspirer à voyager de manière responsable

QUI SUIS-JE ?

Marine


Marine, bientôt 32 ans, je suis la fondatrice de VOYAGIR qui est né de ma passion pour les voyages et de ma certitude que le Tourisme est le meilleur outil du développement durable.

INSTAGRAM

Marine de Beaufort, Founder et CEO de Voy'Agir

Sans oublier de voyager, de profiter de la vie et de répandre sa passion et ses convictions, pour pouvoir vous en parler, Marine mène sa barque pour développer Voy’Agir contre vents et marées, portée par sourires, soutiens, persévérance et son incroyable entourage. Marine est la fondatrice de Voy’Agir qui est né de son goût pour les voyages et de sa certitude que le Tourisme est le meilleur outil du développement durable.

Share This