par | Oct 15, 2017 | News

La Charte « Mon Resto Gaspi Zéro » à Montpellier

La Jeune Chambre Economique de Montpellier, lutte contre le gaspillage alimentaire à sa manière. L’objectif est simple: valoriser les restaurateurs qui ont mis en place de bonnes pratiques, communiquer sur ces bonnes pratiques et créer un réseau de restaurateurs engagés qui pourront mutualiser leur solutions. Pour se faire l’équipe à créer une charte intitulée « Mon Resto Gaspi Zero », les premières seront remises le lundi 16 octobre 2017 à l’occasion de la journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire.

La Naissance de l’Action

JCI (Junior Chamber International), et toutes ses associations locales, dont fait partie JCI Montpellier, a pour but de mettre en place des actions citoyennes répondant à une problématique de son territoire ou à plus grande échelle, nationale ou internationale. La lutte contre le gaspillage alimentaire étant un enjeu à la fois international, français et local, une volonté d’agir en ce sens est née au sein de la Jeune Chambre Economique de Montpellier.

En effet, en France ce sont 20 kg de déchets alimentaires par an et par personne qui sont gaspillés. Cela représente un prélèvement inutile de ressources et un impact environnemental et économique évitable. 66% de ce gaspillage est réalisé par les ménages et 15% par la restauration, cependant c’est sur la restauration que c’est portée la réflexion de l’équipe dans une volonté de faire rayonner leur belle ville de Montpellier et ses nombreux délicieux restaurants.

Au départ il s’agissait d’implanter le Gourmet Bag dans le centre de Montpellier avec la volonté de valoriser Montpellier comme une capitale gourmande mais responsable. Après une phase d’enquête menée au printemps auprès d’une dizaine de restaurateurs du centre ville de Montpellier (l’Écusson), « nous nous sommes rendus compte que certains restaurants avaient des pratiques innovantes de lutte contre le gaspillage alimentaire sans pour autant proposer de doggy bag et que pour certains la pratique du Gourmet Bag n’était pas appropriée ». C’est pourquoi l’action a été élargie à toutes les pratiques contre le gaspillage alimentaire.

La Grille d’évaluation « Mon Resto Gaspi Zero »

Suite à l’enquête, une grille d’audit reprenant les grands axes de la lutte contre le gaspillage alimentaire a été élaboré par les membres en s’inspirant de guides de bonnes pratiques existant, ainsi qu’avec l’accompagnement de leurs partenaires Court Circuits et Voy’Agir. Les points clés de cette grille d’audit sont les suivants :

  • Une Gestion des stocks au plus prêt des besoins et un suivi assidu des stocks et des dates de péremptions (#FluxTendus)
  • En cuisine, une réflexion sur l’usage de la totalité des produits et sur la conception d’assiettes adaptées (#SensibilisationStaff)
  • En salle, une information précise aux clients des quantités, des accompagnements et de la possibilité de rentrer avec ses restes (#DoggyBag)
  • Et après, un tri et une valorisation des déchets organiques (#ValorisationBioDechets)

Cette grille a pour but de guider les membres de la JCI Montpellier qui vont à la rencontre des restaurateurs.

Déroulement des audits et signature de la Charte « Mon Resto Gaspille Zéro »

En effet, une partie de l’action consiste donc à délivrer une Charte aux restaurateurs qui s’engagent concrètement contre le gaspillage alimentaire. Mais la Jeune Chambre voulait aller plus loin qu’une « simple » charte d’intention des restaurateurs. A donc été décidé de procéder à des audits, un simple entretien ouvert de 30 min, qui en suivant la grille permet de décider si oui ou non, la Jeune chambre Economique de Montpellier proposera au restaurateur audité de signer la charte.

Ce positionnement a pour but d’aller au delà d’une charte, sans rentrer dans une logique de certification pour laquelle la JCI Montpellier, constituée exclusivement de bénévoles, n’aurait pas été qualifiée.

Au cours du mois de septembre et début octobre 2017, les membres de la JCE de Montpellier ont audité une vingtaine de restaurants du centre-ville. Une commission interne a ensuite dépouillé les entretiens semi-directifs et sélectionné les professionnels qui répondaient aux critères. Ainsi, 18 restaurants se sont vu proposer de signer la Charte.

Parmi les meilleurs pratiques de ces restaurants on retrouve:

  • La proposition systématique d’emporter ses restes dans un contenant adapté.
  • L’information aux clients de la taille des plats et des accompagnements.
  • La flexibilité vis-à-vis des accompagnements.
  • La valorisation des déchets organiques grâce au compost (malheureusement ceux qui le pratiquent, doivent ramener les déchets chez eux car aucun circuit n’est prévu dans le centre ville).
  • Les offres commerciales pour écouler des produits à DLC courte.
  • Et en amont surtout, une gestion des stocks très précise.

 

Faire de Montpellier une ville Gourmande modèle de « l’anti-gaspi »

Le 16 octobre, journée nationale contre le gaspillage alimentaire, ce sont 18 restaurants qui ont été sélectionnés. La commission de travail poursuivra ses audits après cette journée afin de constituer un réseau de restaurants pionniers. « L’objectif de cette action est de faire de Montpellier une ville modèle contre le gaspillage alimentaire, explique Gwendoline Lefebvre, présidente de la Jeune Chambre économique de Montpellier. Les professionnels signataires de la charte pourront communiquer sur leurs démarches et l’utiliser comme argument de vente supplémentaire ». Les restaurateurs sélectionnés par la JCE pourront en effet afficher la charte dans leur salle et apposer le macaron « Mon resto gaspi zéro » sur leur vitrine.

La Jeune Chambre Économique de Montpellier est soutenue dans son action par la Ville de Montpellier, l’ADEME, la Région Occitanie, l’UMIH, ainsi que par les plateformes collaboratives Voy’agir et Courts-circuits.

Une initiative soutenue par Guillaume Garot, Président du Conseil National de l’alimentation

« Président du Conseil national de l’alimentation, auteur de la loi de 2016 contre le gaspillage alimentaire, je suis heureux d’apporter mon plein soutien à la Charte Mon Resto Gaspi Zéro signée à Montpellier. La lutte contre le gaspillage alimentaire est un enjeu majeur pour une planète durable. Un tiers de notre production alimentaire mondiale est perdu chaque année, alors que nous devrons nourrir 10 milliards d’êtres humains en 2050. Aujourd’hui, chacun peut agir, c’est le sens de votre initiative, et je reconnais bien là les valeurs de la Jeune Chambre Economique, que je partage. Je souhaite un succès durable à la Charte Mon Resto Gaspi Zéro. »
Guillaume Garot, député de la Mayenne, ancien ministre.

et en plus tout le monde en parle…

Même à la radio on en parle…

Même à la télé on en parle…

  • Sur France 3 Languedoc-Rousillon, lundi 16 octbre à 19h

Si vous aussi vous voulez en parler, retrouvez le communiqué de Presse ici

Share This