Sunshine Blogger Award

Youhoo, notre blog a été nommé par découverte d’ici et d’ailleurs pour participer au Sunshine Blogger Award. On est vraiment trop contents, car le blog de Voy’Agir est très récent; il a vraiment commencé avec notre voyage (nous = Marine et Mathieu). De plus, on aime beaucoup ce qu’écrit Minuccia, alors c’est encore mieux !

Alors qu’est-ce que le Sunshine Blogger Award ? Il est attribué par des blogueurs à des blogueurs qui apportent du positif, du soleil, à la blogosphère. C’est aussi une super manière de découvrir de nouveaux blogs. Le principe est simple : Nous devons répondre à 11 questions, afin que vous en sachiez un peu plus sur nous et, en retour, nous inviterons 11 bloggeurs à répondre à 11 questions de notre choix.

Comme Voy’Agir n’est pas un blog « classique », je vais répondre aux 11 questions comme si moi, Marine, j’écrivais un blog personnel de voyage. Voici donc les 11 questions auxquelles j’ai répondu. Bonne lecture ! Bonne découverte ! N’hésitez pas à me poser d’autres questions en commentaires, ou à réclamer les réponses d’autres personnes de l’équipe.

Mes 11 réponses à Minuccia

1 – Pourquoi voyagez-vous ?

La question est plus difficile qu’il n’y parait. Etant complètement engagée dans une démarche de voyage responsable, cette question entraîne celle de la légitimité de voyager. L’impact positif du voyage dépasse-t-il l’impact négatif ? Je vais trop loin? Ok, ok, je vais répondre plus simplement et plus personnellement.

Je voyage pour en prendre plein les yeux, plein le cœur et plein le cerveau ! Le voyage répond à ma soif de découverte et de connaissance : les langues, les cultures, comprendre les dynamiques humaines…C’est aussi souvent l’occasion de voir des animaux dans leur milieu naturel, ma passion absolue que je partage avec Mathieu. A cela, s’ajoute l’opportunité de prendre le temps d’être dans la contemplation et le retour à l’essentiel dans la plus parfaite frugalité heureuse.

Combinez le tout et j’y trouve la plus merveilleuse manière de me remettre en question, de revenir à l’essentiel, de formuler de nouveaux projets, de prendre de meilleures habitudes…. Dit autrement, certains méditent, font du yoga, du sport, etc… Moi, pour prendre soin de moi, je n’ai pas trouvé de meilleur moyen que de voyager.

Enfin, aujourd’hui il faut bien l’avouer je voyage aussi (et il ne faut pas que cela devienne « surtout ») pour trouver des adresses à référencer sur voyagir.org, pour écrire des conseils pour voyager de manière responsable, pour améliorer la plateforme et trouver de nouveaux utilisateurs.

2 – Que voulez-vous éviter à tout prix en voyage ?

Sloth-tourism

D’être speed et de devenir un touriste.

Il me semble que voyager est devenu trop facile et parfois trop accessible. Les gens ne partent plus en voyage, ils partent juste en vacances. Ils collectionnent les tampons sur leur passeport et les photos souvenirs.

Nous sommes des adeptes du slowtourism, sans vélo ou montgolfière, mais juste en prenant le temps. Il nous a fallu 2 mois pour visiter le Panama, 5 semaines pour visiter la côte caribéennes de Colombie. Depuis le départ nous avions prévu un voyage de 6 mois incluant seulement 3 pays. Et la Colombie est tellement grande et variée, que 2 mois et demi sont très juste pour nous. Je préfère ne visiter que la moitié de ce que j’avais prévu plutôt que de foncer vers la prochaine destination en étant passé à côté du cœur de celle où je suis.

 

3 – Que ramenez-vous de votre voyage ?

Beaucoup de photos, peut-être trop. Des anecdotes. Et de l’artisanat.

Beaucoup d’artisanat. Mais toujours bien choisi.

Chaque objet acheté doit intégrer ma vie en France pour de vrai, et ne pas rester sur une étagère à prendre la poussière. Autant dans ma vie quotidienne,  je n’achète presque plus rien sauf d’occasion, autant en voyage je m’en donne à cœur joie. Par contre, il s’agit d’acheter au plus proche de l’artisan. Par exemple, en Colombie on trouve des sacs multicolores en laine un peu partout. Ils sont magnifiques et dès qu’on a eu posé le pied en Colombie j’en voulais un. Mais ces sacs sont exclusivement fabriqués par la Communauté Wayuu. Et les Wayuu se trouvent uniquement dans la région La Guajira. Nous avons donc attendus d’être dans cette région pour chercher la perle rare. Et bien que j’adore ceux qui sont de toutes les couleurs, j’en ai choisi un que je savais que je porterai au quotidien en France aussi.

D’ailleurs, qu’il s’agisse de mon quotidien en France ou de mon quotidien en voyage, j’ai toujours avec moi plein de choses rapportées de voyage. En ce moment, pendant notre voyage de 6 mois, j’ai avec moi porte-monnaie, pochette de liseuse, T-shirts, sac, bijoux… de précédents voyages.

[media-credit id=2 align= »aligncenter » width= »1160″]

Artisanat de la Guajira, Colombie
[/media-credit]

 

4 – Qu’est-ce-qui ou qui vous a donné le goût de voyager ?

Hum, encore une question difficile… La vie ? Le voyage en lui-même ? Comme l’appétit vient en mangeant, la passion du voyage vient en voyageant…

J’ai commencé à partir en voyage solo, motivée d’abord par d’autres raisons que le voyage lui-même : des voyages linguistiques (Caroline du Nord, Dublin, Madrid), puis un voyage humanitaire au Togo, puis un échange universitaire en Argentine… Et petit à petit, le voyage est devenu central dans ma vie, sans que je m’en sois rendu compte.

5- Comment voyagez-vous ? En club, à vélo, à pied, seul, en couple… ?

Aujourd’hui nous voyageons en couple. Avant de se rencontrer nous voyagions chacun de notre côté, en solo et sac-à-dos. Mais globalement à 2 ou en solo, nous n’avons pas trop changé notre manière de faire. Nous avons beaucoup de chance, car nous voyageons de la même manière. Attention, je n’ai pas dit que c’était pareil non plus…

Donc nous voyageons en sac-à-dos et principalement en auberge de jeunesse. Cela étonne toujours de savoir que nous dormons en dortoir. En général nous dormons même à deux dans un lit une place ! A part ça rien de très original à part notre extrême lenteur encore une fois. Pour vous donner un exemple, nous avons rencontré en chemin Iris, qui voyage à vélo. Et bien c’est la seule personne avec qui nous avons réussi à nous retrouver régulièrement sur la route. Tous les autres ont maintenant déjà 1 ou 2 pays d’avance.

Par ailleurs, nous partons à la recherche d’établissement responsable. Parfois cela peut même décider de notre itinéraire. Et nous voyageons de la manière la plus responsable que nous pouvons… Hors de question de prendre un avion pour traverser des terres, nous sommes équipés pour éviter au maximum les déchets (tupperware, gourde, verre, couverts …etc).

Au fil des rencontres, je suis de plus en plus attirée par des moyens de transports plus alternatifs comme le vélo, le stop, ou encore le van. On verra pour un prochain voyage peut-être… Cependant, je ne veux pas y succomber, juste parce que c’est de plus en plus à la mode.

voyage en couple

6 – Êtes-vous différent en voyage ? Gardez-vous vos habitudes ? lecture, sport, méditation, contacts avec vos amis, déconnexion ?

Avant, (avant Voy’Agir, avant Mathieu, quand je vivais à Paris et que j’étais salariée à la Défense – mais ça c’était avant) oui j’étais différente en voyage. Moins connectée en digitale, plus connectée avec moi-même, lisant plus, passant pus de temps à la contemplation….

Aujourd’hui (depuis 4 ans, quand j’ai décidé de changer de vie et que tout s’est bien enchaîné, que j’ai rencontré Mathieu, que j’ai quitté Paris pour Montpellier, que j’ai démissionné et que j’ai créé Voy’Agir) je suis suffisamment en accord avec moi-même pour qu’il n’y ai plus de grande différence. Avant, le voyage était le moment où j’étais moi-même, où je me retrouvais. Aujourd’hui je suis tout le temps moi-même. La seule différence, et pas des moindres, c’est que je bouge beaucoup plus en voyage que dans ma vie quotidienne où je suis très souvent derrière mon ordi et où je fais très peu de sport.

7 – Quel est votre grand rêve de voyage ?

Un grand voyage en Afrique Subsaharienne et un voyage en van dans les Balkans

8 – Pourquoi avoir un blog ? Souhaitez-vous devenir influenceur ?

Ce blog est intrinsèquement lié à Voy’Agir qui est une plateforme collaborative de voyage responsable. Il a pour but premier de le compléter notamment avec des conseils pour voyager de manière responsable. Mais, depuis que nous avons commencé ce voyage, et donc, consacré une partie du blog à notre voyage, j’y prends goût. Et de plus en plus l’idée de devenir une influenceuse, dans le domaine du tourisme durable, me fait rêver. Peut-être même que cela pourrait financer un peu le développement de Voy’Agir ?

*Nous (Mathieu et moi, fondateurs de Voy’Agir) voyageons pendant 6 mois en Amérique Latine dans le but
1 – de tester le site et d’identifier les fonctionnalités qui manquent et de les développer
2 – trouver des adresses et compléter la plateforme
3 – faire vivre le blog avec nos anecdotes, des guides de voyages et des conseils en live car écrire des conseils de voyage depuis sa chaise de bureau ce n’est pas toujours facile.

9 – Qu’est-ce-que tu préfères faire en voyage ?

Avant tout observer, être en contemplation des animaux, des gens, de la nature, d’une ville… Analyser, comprendre… Cela intégrant donc souvent la rencontre avec les gens et la lecture de ce qui me tombe sous la main.

10 – Est, Ouest, Nord ou Sud ?

Toujours Sud !!! Que cela soit pour le climat, les cultures, les hommes, les situations géopolitiques, le budget aussi, toujours le sud de chez moi.

11 – « L’amour c’est comme les voyages en train »…et les voyages en train, c’est comme l’amour ?

Les amours qui se vivent comme des voyages en train, doivent être bien tristes à toujours rester sur les mêmes rails et à finir au Terminus, à moins de repartir dans le sens inverse ? A moins qu’il s’agisse d’un voyage dans le Poudlard Express … L’amour est bien un voyage, l’un des plus beau … Mais pas en train 😉

Mes 11 Blogueurs nominés

Ça n’a pas été facile mais ça y est, j’ai choisi de mélanger un peu les genres : Des blogs voyages connus et moins connus, des blogs slowlife ou zéro déchets également plus ou moins connus, et même des anglophones… Certains que je suis et connais depuis longtemps, d’autres que je commence à découvrir, notamment sur Instagram.

Ceux qui voyagent plus ou moins loin :

Ceux qui voyagent moins

  • Ma conscience écolo – Sophie raconte sa vie et ses découvertes écolo avec humour et sans prise de tête, tout comme j’aime.
  • Antigone XXI – Le blog de l’incontournable et très engagée Ophélie Véron

Et ceux qui parlent anglais

  • The Altruistic Traveller – un blog de voyage absolument génial 100% responsable
  • Veggie Visa – Randi voyage à la recherche des meilleurs plans végétaliens, souvent de super adresses qu’on soit vegan ou pas

Mes 11 questions à 11 blogueurs

Comme je mélange les genres de blogs, je mélange aussi les questions?

  1. Quel est le premier voyage que tu as fait et en quoi t’a-t-il marqué ?
  2. Que t’apporte le voyage ?
  3. Pourquoi as-tu un blog ? Et que t’apporte-t-il ?
  4. Que souhaites-tu apporter à la blogosphère grâce à ton blog ?
  5. Y-a-t il des contraintes liées au blog dont tu te passerais bien ?
  6. Si tu devais te décrire au travers de 3 voyages que tu as fait ?
  7. Le voyage que tu ne feras jamais ? Celui que tu referais 10 fois ?
  8. Qu’est ce qui est rédhibitoire pour toi quand tu voyages ?
  9. Tong ou chaussures de rando ? Sac à dos ou valise ? Jungle ou Foret ? Palace ou cabanes dans les arbres ? Quel voyageurs es-tu ? (décris-toi en 10 mots)
  10. Quels sont pour toi les 3 premiers gestes indispensables du voyageur plus responsable ?
  11. Le zéro déchet, t’en es où?

J’ai hâte d’avoir les réponses……

VOYAGIR ?

logo-voyagir


VOYAGIR c'est une plateforme collaborative où tu peux partager des adresses engagées pour un monde meilleur et découvrir les adresses partagées par les autres.

Et c'est aussi ce blog pour t'aider, t'expliquer et t'inspirer à voyager de manière responsable

QUI SUIS-JE ?

Marine


Marine, bientôt 32 ans, je suis la fondatrice de VOYAGIR qui est né de ma passion pour les voyages et de ma certitude que le Tourisme est le meilleur outil du développement durable.

INSTAGRAM

Marine de Beaufort, Founder et CEO de Voy'Agir

Sans oublier de voyager, de profiter de la vie et de répandre sa passion et ses convictions, pour pouvoir vous en parler, Marine mène sa barque pour développer Voy’Agir contre vents et marées, portée par sourires, soutiens, persévérance et son incroyable entourage. Marine est la fondatrice de Voy’Agir qui est né de son goût pour les voyages et de sa certitude que le Tourisme est le meilleur outil du développement durable.

Share This